Vous souhaitez devenir Réflexothérapeute ?

demandez un entretien

Formation
Réflexothérapeute

Un métier où l'on prend soin de la personne
en alliant douceur et technicité

icones de réflexothérapie

La réflexothérapie au service du confort et du bien-être

Cette formation permet d’aider les personnes à retrouver bien-être et confort en stimulant les zones réflexes plantaires, palmaires, faciales, auriculaires ou dorsales

Le réflexothérapeute intervient auprès de personnes pour le soulagement de souffrances et de douleurs spécifiques. Il aide les personnes à mieux gérer le stress et les répercussions tels que les troubles digestifs, les troubles du sommeil, l’anxiété, etc.

Un spécialiste de la réflexothérapie combinée

Le réflexothérapeute évolue au sein d’un réseau de professionnels du bien-être, de la santé et de l’entreprise.

En basant son approche sur la stimulation de zones réflexes pour réguler des organes et des points de sensibilité, le réflexothérapeute prends soin de la personne dans sa totalité.

Il établie des plans thérapeutiques en combinant la stimulation des zones réflexes pour potentaliser l'effet du soin.

formation reflexologue

Objectifs

  • Réaliser une anamnèse

  • Établir un plan thérapeutique
  • Stimuler des zones réflexes

  • Plantaires, palmaires, faciales, auriculaires et dorsales
  • Traitement

  • Conduire des séances pour traiter des causes de stress, des douleurs et des troubles ponctuels et chroniques
  • Auto-stimulation

  • Former des personnes à l’auto-stimulation de points et de zones réflexes lors de séances individualisé
  • S'installer

  • Développer une activité de réflexothérapeute
besoin de conseils ?

N’hésitez pas à nous contacter pour un entretien personnalisé.

tel n°vert 0800944660

L’équipe de l’EIR vous conseille et vous guide dans votre projet professionnel.

Un accompagnement en soin de support

Le réflexothérapeute reçoit en consultation individuelle. Il évolue souvent dans un réseau de soins de supports et devient un acteur essentiel dans la prise en charge clinique et thérapeutique de nombreux patients. Il les soulage et les aide à mieux vivre des situations difficiles ou douloureuses.

Le réflexothérapeute intervient, à l’aide de ses mains ou avec des instruments sur des points et des zones réflexes pour le traitement de stress et de troubles spécifiques qui peuvent avoir un réel impact sur la qualité de vie des individus.

Le recherche du bien-être dans nos sociétés modernes n'est pas une simple mode, mais une tendance lourde qui s'inscrit de manière profonde dans nos habitudes sociales. " L'accès au bien-être est désormais une condition sine qua non pour être heureux ". Source - IPSOS

Programme de la formation

- 350 heures de cours théoriques et pratiques en centre de formation
- 150 heures d’études de cas pratiques
- 150 heures de travail personnel

le métier de réflexothérapeute

  • Présentation du métier du réflexothérapeute
  • Description de l’activité professionnelle
  • Cadre d’exercice du réflexothérapeute
  • Présentation du marché et de son évolution à 5 ans
  • Débouchés dans le secteur privé et public
  • Présentation de la réflexothérapie
  • Définition de la réflexothérapie combinée
  • Explication physiologique de la stimulation réflexe
  • Présentation des études scientifiques existantes
  • Découverte des soins possibles par le réflexothérapeute

Le fonctionnement du corps humain

  • Anatomie et physiologie du corps humain
  • Découverte de la physiologie appliquée à la stimulation réflexe
  • Introduction au corps humain de la cellule aux organes
  • Physiopathologie et troubles fonctionnels (les différences entre troubles fonctionnels et maladies)
  • Comprendre le fonctionnement des différents systèmes (nerveux, endocrinien, digestif, tégumentaire, etc.)
  • Biomécanique des membres inférieurs, supérieurs, de la face, du crâne et du dos
  • Étude du stress
  • Différentes phases d’adaptation
  • Mécanismes biologiques et émotionnels
  • Facteurs de stress internes/externes
  • Étude des troubles fonctionnels liés au stress
  • Comprendre les dysfonctionnements physiologiques
  • Étude systémique des troubles (respiratoire : dyspnée, etc.)
  • Identifier les déclencheurs (points sources)
  • Étude de la douleur
  • Comprendre le fonctionnement physiologique de la douleur
  • Douleurs nociceptives
  • Douleurs neuropathiques
  • Douleurs psychogènes
  • Étude du sommeil
  • Besoins selon les sujets
  • Différents rythmes
  • Gestion des cycles
  • Comprendre les stimulations réflexes
  • Récepteurs nerveux épidermiques
  • Voies sensitives et motrices
  • Microsystèmes et leurs innervations
  • Différents modes de stimulations réflexes
  • Observation des microsystèmes (diagnostic réflexe)
  • Lecture des imperfections cutanées des oreilles, des mains, des pieds, du dos et de la face
  • Analyse de la réactivité du point neuro-vasculaire pour mieux guider la séance
  • Enseignement des auto-traitements réflexes
  • Techniques d’enseignement des stimulations aux bénéficiaires
  • Gestes d’auto-stimulation permettant d’optimiser la prise en charge des troubles chroniques liés au stress
  • Posturologie
  • Importance de l’axe postural dans l’état de stress
  • Étude des troubles fonctionnels associés
  • Découverte des tests de posturologie

La pratique de la réflexothérapie combinée

  • La méthodologie enseignée
  • Historique par courant (oriental/occidental)
  • Étude neurophysiologique appliquée aux microsystèmes
  • Recherches cliniques liées à la méthodologie de Sonia Fischmann
  • Anatomie, biomécanique et élément de repérage associés
  • Études des cartographies systémiques (zone réflexe, technique de travail)
  • Les différents types de stimulation
  • Manuelles (différentes pressions)
  • Instrumentales (différents matériels)
  • Électriques (différentes fréquences)
  • Thermiques (différentes températures)
  • Les micro-systèmes à combiner
  • Palmaire (mains)
  • Plantaire (pieds)
  • Auriculaire (oreilles)
  • Faciale (visage)
  • Crânienne (tête)
  • Dorsale (dos)
  • Combinée (selon une méthode spécifique)

L'hygène et la sécurité

  • Hygiène
  • Du réflexothérapeute (en cabinet, en milieu hospitalier)
  • Du lieu de consultation (en cabinet, au sein des institutions)
  • Du matériel de stimulation (instruments, table etc.)
  • Du patient aidé
  • Déontologie
  • Étude de la législation
  • Vocabulaire adapté
  • Ethique professionnelle

Les domaines d'intervention

  • Remise en forme
  • Fatigue physique
  • Bien-être et relaxation
  • Troubles psycho-émotionnels
  • Problèmes de mémoire et de concentration
  • Difficulté à planifier, à conceptualiser
  • Difficulté à s’exprimer en cas de stress
  • Angoisse, anxiété, dépression
  • Troubles du sommeil
  • Étude des différentes phases du sommeil
  • Insomnies (chronique, occasionnelle, etc.)
  • Troubles du sommeil (réveils nocturnes, cauchemar)
  • Douleurs
  • Les plaintes douloureuses
  • Méthode d’accompagnement
  • Auto-stimulation des douleurs chroniques
  • Gestion du poids
  • Compréhension des phases du poids liée au stress
  • Troubles physiques associés (rétention, oedèmes, etc.)
  • Troubles émotionnels associés (anxiété, insomnie, fatigue, etc.)
  • Troubles de la femme et de l’homme
  • Ménopause/Andropause
  • Troubles du cycle féminin
  • Syndrome prémenstruel féminin
  • Problème de Libido
  • Conduites addictives
  • Tabagisme, alcool, drogue
  • Addictions médicamenteuses
  • Comportements alimentaires (anorexie, boulimie)
  • Personnes âgées
  • Prise en charge du vieillissement
  • Stimulation des sens
  • Relaxation
  • Rhumatismes inflammatoires
  • Mécanismes inflammatoires
  • Méthodes d’accompagnement

La conduite en cabinet

  • Relation avec la personne aidée
  • Eviter les amalgames émotionnels avec le patient
  • Comprendre la différence entre l’empathie et la sympathie
  • Repérer les échos personnels qui perturbent une approche neutre
  • Demeurer dans la technique afin de piloter les séances sans fusionner avec le bénéfciaire
  • Gestion du temps lors de la séance
  • Accueil et prise en charge du patient et de l’accompagnant
  • Premier contact et questions sur la qualité de vie, le stress et la douleur
  • Apprendre à synthétiser et à canaliser les informations récoltées
  • Expliquer les techniques de réflexothérapie afin de rassurer le patient

L'installation professionnelle

  • Préparation à l’installation
  • Choisir son activité (en cabinet individuel, pluridisciplinaire, à domicile, en entreprise, à l’hôpital)
  • Établir la tarification des séances (consultations professionnelles)
  • Savoir se présenter, expliquer sa profession (vocabulaire adapté en fonction du public visé)
  • Se faire connaître (site internet, documentation, carte de visite)
  • Mettre en place des évènements (salon, conférence, atelier)
  • Continuer à se former
  • Comprendre l’importance de la formation continue pour l’évolution technique
  • Choisir des spécialisations en fonction de l’orientation professionnelle

examen

  • L'examen se déroule en 4 étapes.
  • Contrôle continue
  • Examen théorique
  • Examen pratique
  • Examen clinique
  • La qualfication de Réflexolothérapeute est conféré aux praticiens ayant réussi leurs examens

Pédagogie

Le contenu des cours théoriques et pratiques sont établis par l’équipe EIR.

Médecins, dentistes, sages-femmes, pharmaciens, psychologues, kinésithérapeutes, infirmiers et réflexothérapeutes, mettent à votre disposition leurs connaissances et leurs expériences.

Le contenu de la formation

Est mis en place afin de permettre au futur praticien d’acquérir les bases techniques essentielles à toute nouvelle activité professionnelle.

Les cours théoriques et pratiques

Réalisés en centre de formation sont animés de mises en situation, de travail en binôme et d’échanges avec les praticiens des promotions précédentes.

Les supports pédagogiques numériques

Ils offrent une utilisation multiple (consultable sur ordinateur ou tablette). Des vidéos sont également mises à disposition pour favoriser l’acquisition des protocoles de relaxation. Un contrôle des connaissances théorique et pratique est effectué durant l’action de formation. Il permet de valider les connaissances et de programmer une remise à niveau si nécessaire.